Après une courte visite du président américain en France il y a quelques jours. Le locataire de la Maison-Blanche s’en est pris violemment à la France. Dans plusieurs tweets, il n’a pas manqué de critiquer la politique militaire d’Emmanuel Macron. Selon Trump, la France devrait contribuer un peu plus aux dépenses de l’OTAN et non s’atteler à la mise en place d’une armée européenne.

Des attaques sur le chômage et la popularité du président français

Dans une série de tweets de Donald Trump, l’on pouvait lire que le taux de chômage en France est près de 10 % et que la popularité d’Emmanuel Macron n’était que de 26 %. Il est clair qu’il cherche à critiquer le président français afin de l’inciter à suivre les idées de l’américain. Ce genre de stratégie n’est pas nouveau. En effet, Donald Trump a l’habitude de ce type de communication. L’Élysée n’a pas souhaité commenter les tweets, selon un conseiller ces messages sont faits pour les Américains. Néanmoins, il y a quelques jours, Emmanuel Macron n’a pas hésité à critiquer « la diplomatie à travers Twitter » durant un interview à la chaîne de télévision CNN.

Les réactions des parlementaires français

La majorité des députés ont condamné les attaques virulentes contre la France. Par exemple, le Premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure a estimé qu’il s’agit d’une « diarrhée verbale ». D’autre parlementaire comme celui de la France Insoumise, Éric Coquerel a même qualifié Donald Trump de personnage « d’extrême droite, raciste, misogyne ». Il y a donc une forme de solidarité au sein de l’Assemblée nationale en ce qui concerne cette affaire. Cependant, d’autres personnalités politiques comme Éric Ciotti issu du parti républicain pensent que les propos du président américain sont « pertinents ». Dans tous les cas, les réactions sont assez variées et contrastées face aux attaques du Président américain.