Son cas ne lui semblant pas suffisamment problématique, Donald Trump déclare sans aucune preuve que Joe et Hunter Biden ont littéralement arnaqué l’Ukraine ainsi que la Chine, et cela à hauteur de quelques millions de dollars.

Il continue sur sa lancée, totalement assumé. Ce jeudi 3 octobre, le président américain a clairement suggéré ouvertement à la Chine de lancer une enquête sur son rival aux prochaines élections présidentielles, Joe Biden, ainsi que sur son fils. En parallèle de cette déclaration, l’enquête lancée dans le cadre de la procédure de destitution entre dans le concret avec une audition d’un premier témoin clé au Congrès, concernant plus précisément le coup de téléphone que Donald Trump a passé au président ukrainien.

Selon l’intéressé, son entretien avec le président ukrainien était parfaite, et concernant sa demande, elle lui semble totalement justifiée et légitime. Il est même allé bien plus loin en affirmant qu’il pourrait tout à fait formuler une demande similaire à son homologue chinois. Selon ses propos, Joe Biden et son fils Hunter Biden auraient clairement arnaqué l’Ukraine ainsi que la Chine.

Pour rentrer dans le détail, selon la version de Donald Trump, le fils de Joe Biden aurait profité d’un voyage en Chine en 2013 de son père afin d’aller négocier des business man chinois, afin d’investir dans un fond d’investissement à hauteur de 1.5 milliards de dollars.

La vérité est que Hunter Biden a bel et bien profité du voyage de son père pour aller en chine, mais ce n’est qu’en 2017 qu’il a réellement acquis une participation à hauteur de 10 points dans ce le fond chinois évoqué.