Près des deux tiers des Français pensent qu’Emmanuel Macron est un mauvais président, selon un sondage effectué mardi, un coup dur pour un président qui a pris le pouvoir il y a un peu plus de deux ans avec plus de 60% des voix.

Le sondage, réalisé par Odoxa pour Presse Océan, CGI, l’Express et France Inter, a montré que le taux d’insatisfaction de M. Macron est passé de 63 % le mois dernier à 65 %. Trente-cinq pour cent se sont dits satisfaits du centriste de 41 ans, soit un point de moins qu’en septembre. Sur le plan intérieur, M. Macron a presque résisté aux protestations antigouvernementales qui ont sapé son autorité et semé le désordre dans son agenda politique. Il est aujourd’hui conscient de la colère de l’opinion publique face à ses projets de réforme et soucieux d’éviter que de nouvelles violences n’éclatent dans les rues de la France.

Mais le mouvement s’est rapidement transformé en une réaction plus large, parfois violente, contre le gouvernement Macron, largement perçu comme élitiste et indifférent aux besoins des citoyens ordinaires.

Afin de mettre fin aux troubles et de calmer les gilets jaunes, M. Macron a rapidement annulé les hausses d’impôts et annoncé une série de mesures d’urgence d’une valeur de plusieurs milliards d’euros pour augmenter le pouvoir d’achat des électeurs les moins fortunés.

Marqué par de violents affrontements et des pillages, le mouvement s’est pratiquement éteint au cours de l’été, bien que de nombreuses personnes pensent que les manifestants n’ont pas encore dit leur dernier mot.

Quarante-trois pour cent des Français pensent que le mouvement anti-Macron « n’est pas mort et qu’il est probable qu’il recommencera tôt ou tard », selon le sondage Odoxa.

Alors que 59% des personnes interrogées ont déclaré que la rébellion citoyenne avait été « positive » pour la classe ouvrière, 72% ont affirmé qu’elle avait eu un impact sévère sur l’économie française. Environ 78 pour cent ont déclaré que les affrontements violents entre les manifestants et la police avaient terni l’image de la France à l’étranger.